Programmes / Prix William et Meredith Saunderson pour les artistes de la relève

Lauréats des Prix William et Meredith Saunderson pour les artistes de la relève - 2020

Initiés en 2012 par Charles Pachter pour une période de trois ans, les prix sont maintenant assurés par William et Meredith Saunderson. Les récompenses de 5 000 dollars visent à offrir du soutien à des talents de la relève en arts visuels au Canada.

Tau Lewis

Jude Abu Zaineh

Jude Abu Zaineh est une artiste multidisciplinaire et travailleuse culturelle palestino-canadienne. Elle s’appuie sur l’utilisation  de l’art, de la nourriture et de la technologie pour étudier le sens de la culture, du déplacement, de la diaspora et de l’appartenance. Elle s’intéresse aux idéaux du foyer et de la communauté tout en cherchant à développer l’esthétique qu’elle tient de son enfance et de l’éducation qu’elle a reçue au Moyen-Orient.

Elle a été parmi les premiers artistes sélectionnés pour participer à une résidence collaborative avec le Centre des sciences de l’Ontario et le Museum of Contemporary Art Toronto Canada (MOCA). Ses œuvres ont été exposées au pays et à l’étranger, notamment à la galerie Cultivamos Cultura, à São Luis au Portugal, au Museu de Arte, Arquitetura e Tecnologia, à Lisbonne au Portugal, au Centro de Cultura Digital, à Mexico au Mexique, et à la School of Visual Arts de New York. Elle détient une maîtrise en arts visuels de l’Université de Windsor (Canada) et elle poursuit actuellement des études de doctorat en arts électroniques au Rensselaer Polytechnic Institute, dans le nord de l’État de New York.

« Je suis honorée d’avoir été sélectionnée parmi les lauréats 2020 des Prix Saunderson pour jeunes artistes de la Fondation Hnatyshyn et de grossir ainsi les rangs des artistes de haut calibre ayant reçu ce prix. Je suis impatiente de continuer à contribuer à l’art palestino-canadien tout en poursuivant ma pratique sociale et en studio grâce à ce don généreux. »

Jordan Loeppky-Kolesnik

Marlon Kroll

Marlon Kroll est un artiste germano-canadien qui vit et travaille à Montréal. Il est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts en céramique de l’Université Concordia et est l’un des neuf lauréats du programme d’Ateliers montréalais 2019-2022 de la Fonderie Darling, dans le cadre duquel son atelier est généreusement parrainé par Ann Birks et Caroline Andrieux.

Ses œuvres ont été présentées dans des expositions individuelles et collectives, y compris à la galerie Clint Roenisch de Toronto et à la Parisian Laundry de Montréal (2019, individuelles); au Interstate Projects de Brooklyn et à la Galerie Antoine Ertaskiran à Montréal (2019, collectives); à la galerie Central Park de Los Angeles, à la Galerie René Blouin de Montréal et à la 8-Eleven de Toronto (2018); et à Soon.tw à Montréal (2017, individuelle). En 2020, il présentera une exposition individuelle à la galerie Andrea Festa de Rome et certaines de ses œuvres feront partie d’une vaste présentation au Musée d’art contemporain de Montréal.

« Je suis heureux de recevoir cette récompense qui, sa forme tangible mise à part, est incroyablement encourageante, réconfortante et rassurante. En tant que lauréat d’un prix Saunderson pour jeunes artistes, j’aurai le privilège de pouvoir me concentrer sur mon petit monde, et d’espérer en étendre l’orbite. Merci! »

Nicole Kelly Westman

Sam Bourgault

Sam Bourgault poursuit des études doctorales dans le programme d’arts et technologies médiatiques de l’Université de la Californie à Santa Barbara. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts numériques de l’Université Concordia (2019) et d’un baccalauréat en génie physique de Polytechnique Montréal (2015). Amalgamant supports matériels, codes et données vidéo, sonores et électroniques, ses œuvres étudient comment les technologies influencent et façonnent l’expérience physique et concrète que l’on peut avoir avec les machines et les algorithmes.

Elle utilise les contrastes comme un processus et une méthode pour accroître la conscience critique : le contrôle et la soumission, le réel et le simulé, la foule et la solitude, les directives et l’aléatoire sont des stratégies utilisées pour suggérer l’étrangeté émergeant à la jonction des mondes réel et virtuel. Ses œuvres ont été exposées dans le cadre de l’IEEE-ICRA-X Robotic Program (Montréal, 2019), du festival Sight & Sound (Montréal, 2019), de l’Ars Electronica Campus Exhibition (Linz, Autriche, 2018), de l’OFFTA (Montréal, 2019), de la RIPA (Montréal 2019), du festival Mutek (Montréal, 2017), du festival Art Matters (Montréal, 2018) et à la Galerie VAV (Montréal, 2018).

« Je suis heureux d’être parmi les lauréats des Prix William et Meredith Saunderson pour jeunes artistes de l’année 2020. Ce prix réaffirme l’importance de l’art et de la créativité dans ma vie et me confirme que je fais quelque chose de bien. Il m’aidera à payer mes études supérieures à l’Université de la Californie, à Santa Barbara, et j’en suis très reconnaissant. »